Visiter Quimper

Une ville inoubliable

Quel bonheur de flâner dans les ruelles du vieux Quimper ! Maisons à pans de bois et encorbellements se penchent vers les ruelles aux noms des anciens métiers médiévaux, la ville surplombée par les flèches de la cathédrale Saint-Corentin mérite une visite approfondie. Vous pouvez vous adresser à l’Office de tourisme ou encore emprunter le petit train près de la cathédrale, qui vous fera découvrir le splendide quartier de Locmaria, berceau de la ville, qui abrite encore les célèbres faienceries HB Henriot ainsi que la dernière fabrique de crêpes dentelles artisanales de Bretagne.

Kemper (confluent) s’épanouit au croisement du Steir et de l’Odet. Le roi Gradlon, fuyant la ville d’Ys engloutie par les flots, en aurait fait la capitale de Cornouaille. Les Romains développèrent la vocation commerciale de la cité. Au 13e s., les corporations s’installent au pied de la cathédrale en construction. Des riches émissaires du roi de France confirment l’essor de la ville et bâtissent des hôtels particuliers. Depuis, la ville s’étend noblement le long de ses quais fleuris.

Au cœur du Moyen-Age

Trois siècles ont été nécessaires pour édifier la cathédrale. Résultat : une des plus belles réussites de l’art gothique. Superbement restaurées, deux saisissantes flèches s’élèvent à 76 m. Il faut franchir le porche pour voir flamboyer les vitraux.
Face aux apôtres, des rues pavées vous entraînent au Moyen-Age. Des maisons à encorbellements bordent la rue Kereon (cordonniers), dessinant une charmante perspective sur Saint-Corentin. L’une des plus belles demeures se déniche à l’angle de la rue des Boucheries. Rue du Sallé, c’est au n° 10 qu’une maison se signale par son décor. Rue du Guéodet, la curieuse maison des Cariatides attire l’attention. La place au Beurre et la rue Elie-Freron rivalisent également de séduction. Suivez votre intuition à chaque carrefour !

Bienvenue aux musées

Le musée des Beaux-Arts est l’un des plus riches de France. Sur les murs du palais à l’italienne, sont exposées des œuvres de Boudin, de l’Ecole de Pont-Aven, de Tal-Coat, de Max Jacob… Dans un ancien palais épiscopal, le Musée Breton propose une agréable introduction au patrimoine régional.

EnglishFrenchGermanSpanish